Nouvelles

La conduite en hiver

Pour une sécurité optimale.  Les pneus hiver : efficaces dès que la température passe sous les 7°C.

Les conducteurs avertis n’ont pas attendu ce mois de décembre pour chausser leur voiture de pneus hiver. Quoi de plus logique quand on sait que dès que la température passe sous les 7°C, les pneus hiver offrent une meilleure adhérence que les pneus classiques, que ce soit sur route sèche ou humide et bien évidemment sur chaussée enneigée et verglacée. Cette efficacité s’explique par le fait que la composition de la gomme d’un pneu hiver comprend de la silice et une grande quantité de caoutchouc naturel. Cela lui permet de conserver, à basses températures, une élasticité et une souplesse que ne peut offrir un pneu été dont une des caractéristiques est de durcir avec le froid.

La conduite en hiver

La conduite en hiver

En dehors d’une tenue de route supérieure quelles que soient les conditions, le pneu hiver démontre également sa supériorité dans un exercice très convaincant, le freinage. A une vitesse de 50 km/h. sur sol enneigé, la distance de freinage d’une voiture équipée de pneus hiver peut être réduite de 40% par rapport à une voiture équipée de pneus classiques. Autre exemple, à une vitesse de 80 km/h. sur sol sec, une voiture chaussée de pneus hiver s’arrête au bout de 67 mètres contre plus de 100 mètres pour une auto équipée de pneus classiques. Cela se passe de commentaires….

Investir dans des pneus hiver est non seulement une idée intelligente, c’est également une décision économique. Car les pneus « été », restés au garage, verront leur durée de vie augmenter de plusieurs mois et kilomètres.

Le saviez-vous ?

  • Ne pas attendre les premières chutes de neige pour équiper sa voiture de pneus hiver. Il est fortement recommandé de faire monter ces pneus durant la période de début novembre à fin mars.
  • Quatre pneus identiques: pour garantir un comportement parfait, il est conseillé de monter quatre pneus hiver de même taille et de même profil.
  • La profondeur: si la législation impose de remplacer des pneus dès que la profondeur de la sculpture atteint 1,6 mm, il est fortement conseillé de remplacer ses pneus hiver dès que leur profondeur atteint 4 mm.

Quelques conseils pour la conduite hivernale
Afin d’éviter les mauvaises surprises causées par le froid, le gel et la neige, voici quelques conseils très utiles pour passer un hiver sans pépin.

  • dégivrer et nettoyer les vitres : avant de démarrer, il convient d’enlever le verglas et la neige sur toutes les vitres. Un « trou de périscope » représente un danger pour sa sécurité mais aussi celles des autres, dont les plus faibles comme les piétons. Pour s’épargner le laborieux nettoyage des vitres, pensez à placer le soir sur le pare-brise une protection du type carton ou plastique. Si vous l’avez oubliée, de l’eau tiède (et non chaude !) peut également vous aider à faire disparaître le givre des vitres. A ne pas oublier, l’utilisation d’un dégivrant pour les serrures de portières et d’un produit spécial adapté aux caoutchoucs des portières et du coffre qui facilitera leur ouverture.
  • nettoyer les phares : voir et être vu est plus important encore pendant l’hiver que durant les autres périodes de l’année. Cela implique de dégager les phares de la neige et de la glace mais aussi de les laver régulièrement afin d’enlever la saleté et leur donner un maximum de puissance. A ce sujet, les ampoules n’aiment vraiment le froid. Il convient donc de vérifier régulièrement leur bon état de fonctionnement.
  • préserver la batterie. Les dépanneurs de tous horizons vous le confirmeront, la batterie est la cause la plus fréquente de pannes durant la période hivernale. Il est dès lors recommandé de ne pas faire fonctionner des équipements très “consommateurs” d’énergie tels que la climatisation, la ventilation ou encore le dégivrage arrière avant de démarrer la voiture.
  • préserver le moteur et … l’environnement. Inutile de faire tourner le moteur et d’attendre qu’il soit arrivé à bonne température pour partir. Le mieux est de prendre la route directement en démarrant sur le second rapport si la route est glissante. Cela évite aux roues de patiner et de s’user.
  • anticiper. Que l’on roule sur route enneigée ou verglacée, il est indispensable d’anticiper les réactions des autres acteurs de la circulation. Comment ? En allongeant tout simplement les distances qui vous séparent du véhicule qui vous précède.
  • freiner intelligemment. Sur la neige, mieux vaut freiner doucement, à petite dose. Toutefois, en cas de freinage d’urgence, si votre véhicule n’est pas équipé de l’ABS (pour rappel, ce système empêche les roues de se bloquer), pensez à adopter la technique de la balle de ping-pong qui consiste à freiner, lâcher la pédale, freiner à nouveau et relâcher la pédale, …. en accélérant le rythme. Cela devrait vous permettre de maîtriser la direction de la voiture. Il n’empêche qu’une voiture équipée de l’ABS, verra ses distances de freinage augmenter de façon importante sur la neige et le verglas. Cela vaut aussi pour l’ESP (système anti-dérapage) et la traction intégrale (sur les quatre roues). Si ces systèmes augmentent votre sécurité, ils ne constituent en aucun cas une garantie absolue contre les accidents.

Un pare-brise propre toute l’année

Webasto

Webasto

Spécialiste des toits ouvrants, Webasto est également connu pour ses appareils de préchauffage. Parmi ceux-ci, rappelons l’existence du Thermo Top qui, par l’intermédiaire d’une petite chaudière placée sous le capot, permet à l’habitacle mais aussi au moteur d’être préchauffés. Le confort mais aussi la sécurité sont ainsi améliorés.

En commercialisant un chauffage compact spécialement conçu pour le nettoyage du pare-brise, la marque allemande poursuit le même objectif. Ce système, appelé HotShot s’installe entre le vaporisateur et le gicleur. Il chauffage le liquide du lave-glace à environ 65°C dès que l’on presse sur la commande. Cet équipement est utile toute l’année puisque le liquide préchauffé permet de se débarrasser en été des salissures classiques telles qu’insectes et résine alors qu’en hiver, il dégage le pare-brise du givre, tout en prévenant la formation de buée et en réchauffant les gicleurs et les essuie-glaces gelés. Prix du HotShot : 100,00 € (hors montage).

Vendez gratuitement votre voiture
Votre Assurance Auto