Nouvelles

Le financement auto en Belgique

Vous avez déniché la voiture de vos rêves, neuve ou en occasion. Vous souhaitez emprunter tout ou une partie du montant nécessaire à son acquisition ?  Comparer les taux peut vous faire gagner jusqu’à 2.000 € !

Lisez nos conseils

  1. Les 2 formes de financement auto
  2. A qui s’adresser ?
  3. Comment comparer ?
  4. Calculez votre mensualité
  5. Durées maximales d’emprunt
  6. Comment négocier ?
  7. Pièges à éviter

1. Les 2 formes de financement auto

Sous l’appellation «financement auto» se cachent 2 variantes différentes :

Le prêt à tempérament :
Vous n’êtes pas obligé de verser un acompte mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez. Autrement dit, avec un prêt à tempérament vous pouvez emprunter 100% du prix de la voiture. Le taux sera souvent supérieur à celui appliqué pour une vente à tempérament. Cette formule est proposée par les banques et les marques automobiles. Intéressant lorsqu’on ne dispose pas de fonds propres.

La vente à tempérament :
Un acompte minimum de 15% est obligatoire. Autrement dit, vous êtes obligé d’y aller en partie de votre poche. Le taux sera souvent inférieur à celui pratiqué pour un prêt à tempérament. Cette formule n’est pas jamais proposée par les banques.

Attention! Sur le plan juridique, dans le cadre d’une vente à tempérament, tant que vous n’avez pas payé au minimum 40% du montant emprunté, vous n’êtes pas propriétaire du véhicule dans le cas où vous ne pourriez plus rembourser le crédit. Il est donc important d’assurer votre voiture en vol et en omnium complète.

Le «crédit ballon» ? Il s’agit d’une nouvelle forme de financement auto qui a le vent en poupe mais qui n’est intéressante qu’à condition de changer souvent de voiture et de rester dans la même marque. Vous payez à première vue de très faibles mensualités durant une période et un kilométrage définis. Mais, en fin de contrat soit vous payez une forte somme (le “ballon”) et devenez propriétaire de la voiture, soit vous restituez le véhicule et en reprenez un nouveau et repartez dans un financement. Le danger de ce genre de formule est de rouler trop de kilomètres et de se les voir facturés parfois 0,49 € /Km (2 BEF) et d’être entrainé dans un cycle de financement sans fin.

2. A qui s’adresser ?

Vous avez 3 possibilités :

  1. Votre Banque : Elle vous proposera uniquement des prêts à tempérament.
  2. Société de Crédit liée à la marque automobile : vous aurez le choix entre vente et prêt à tempérament.
  3. Un Courtier en Crédit : Il ne peut vous proposer que des prêts à tempérament.

3. Comment comparer les taux ?

C’est très simple, basez-vous sur le TAEG, seul véritable point de comparaison prévu explicitement par la loi pour défendre vos intérêts.
Le TAEG est le Taux Annuel Effectif Global qui comprend non seulement le taux d’intérêt annuel réel mais aussi tous les frais sans la moindre exception. D’ailleurs, la loi interdit strictement tout autre frais qui ne serait pas intégré dans le TAEG. Donc, hors de question de vous réclamer des frais de dossiers et autres.

Le taux que l’on vous proposera variera selon :

  • Le montant que vous souhaitez emprunter : plus il sera important, moins cher sera la mensualité et donc le taux.
  • Le taux d’un financement d’une voiture d’occasion sera plus élevé que celui d’une voiture neuve
  • La durée : plus elle sera longue, plus bas sera votre taux.

4. Calculez votre mensualité on-line

Tableau des mensualités pour 2.479 € empruntés (100.000 BEF). Pour calculer votre mensualité, il vous suffit d’appliquer une règle de trois sur la base des montants du tableau ci-dessous. Exemple : 15.000 € en 62 mois à du 5 % = 6,05 X 46,65 € soit 282, 27 € /mois

TAEG36 mois48 mois60 mois
5%74,17 €56,94 €46,65 €
5,5%74,69 €57,49 €47,17 €
6%75,24 €58,03 €47,72 €
6,5%75,76 €58,55 €48,26 €
7%76,82 €59,64 €49,38 €

Quelle est la formule la moins chère ?
Dans la pratique ce sera la banque qui vous offrira le meilleur taux. La marque automobile peut cependant s’avérer par moments plus intéressante comme en période de salon de l’auto par exemple ou lors d’actions promotionnelles temporaires liés à certains modèles étant donné qu’elle vous demandera un acompte et qu’elle y gagne aussi à vous vendre la voiture, ce qui n’est pas le cas de votre banquier, ni du courtier.

Combien pouvez-vous gagner ?
Un crédit auto de 1.611 EUR en 60 mois (5 ans) à du 5% revient à 303 EUR/mois, le même emprunt à du 8% revient à 324,6 EUR/mois soit une différence totale de 1.283,6 EUR !

Vous avez tout intérêt à comparer !

5. Durées maximales d’emprunt

Les durées maximales de remboursement sont imposées par la loi.

  • Moins de 2.500 € : 24 mois
  • 2.500 à 3.700 € : 30 mois
  • 3.700 à 5.600 € : 36 mois
  • 5.600 à 7.500 € : 42 mois
  • 7.500 à 10.000 € : 48 mois
  • Plus de 10.000 € : 60 mois

6. Comment négocier ?

Demandez une offre sans engagement à votre concessionnaire, à votre banquier à un courtier spécialisé. Ne signez rien et comparez. Sachez que le directeur de votre agence bancaire dispose d’une marge de manS.uvre lui permettant s’il le juge opportun de vous accorder un taux plus avantageux que le taux officiel. Il s’agit d’un geste commercial. Si vous êtes un bon client et que votre demande est jugée «bonne» d’après leurs critères vous avez de fortes chances d’obtenir une réduction de taux.

Ne parlez du financement auto qu’après avoir négocié remises, ristournes et valeur de reprise de votre ancienne voiture.

7. Les pièges à éviter

Comparez un TAEG avec un autre TAEG aux mêmes conditions : montant emprunté, durée, acompte demandé ou non. Ne comparez pas un taux mensuel avec un taux annuel ! Ne multipliez pas par 12 un taux mensuel pour le comparer avec un TAEG, cela n’est pas la bonne formule de calcul !

Un taux très bas voire “0% TAEG” cache parfois de mauvaises conditions de reprise de votre ancien véhicule ou de moins bonnes remises octroyées sur l’achat de votre nouvelle voiture, soyez vigilants. Refusez tous frais éventuels réclamés, c’est illégal. Ne signez rien avoir d’avoir effectué votre choix définitif. Si vous signez au salon de l’Auto vous pouvez revenir sur votre décision dans les 7 jours ouvrables à condition de le faire par lettre recommandée.

On ne peut vous imposer une assurance solde restant dû, c’est interdit par la Loi. Cependant il est recommandé d’en souscrire une dans le cas de montant importants qui mettraient vos proches dans l’embarras au cas ou vous viendriez à décéder. Cette assurance remboursera le solde de votre crédit auto.

Deze post is ook beschikbaar in: Néerlandais

Vendez gratuitement votre voiture

Votre Assurance Auto